Nouveau = La vitamine C en poudre

  • picto telephoneCommandez par téléphone au 02 28 03 14 77
  • picto camion Livraison gratuite dès 70€ d'achat
Picto - Vitamines

PLANTES ET CHAMPIGNONS

CurcumaCurcuma

REVUE SCIENTIFIQUE DU CURCUMA

Curcuma

SOUTIEN OSSEUX ET ARTICULAIRE

Les prostaglandines sont des substances lipidiques dérivées des acides gras essentiels, qui jouent un rôle crucial dans les processus inflammatoires des articulations. La curcumine, grâce à ses propriétés, a été observée pour inhiber la production des cytokines inflammatoires telles que l'IL-1β, l'IL-6 et le TNF-α. Elle le fait en ciblant deux enzymes essentielles, COX-2 et 5-LOX, impliquées dans la synthèse des prostaglandines [1,2]. La curcumine peut favoriser la différenciation et la maturation des cellules ostéoblastes, qui sont responsables de la formation des os. En augmentant la production et l’activité des ostéoblastes, la curcumine peut favoriser la régénération osseuse et réduire la perte osseuse [3]. La curcumine peut augmenter la synthèse de collagène, une protéine essentielle à la structure et à la résistance osseuse. En favorisant la production de collagène par les ostéoblastes, la curcumine peut renforcer la structure osseuse et améliorer sa résilience [3].


Curcuma

SOUTIEN DE L’IMMUNITÉ

Les radicaux libres sont des molécules instables produites lors du métabolisme normal ainsi que par des facteurs externes comme la pollution, le stress et les toxines. Ils peuvent endommager les cellules et provoquer un stress oxydatif, contribuant au vieillissement prématuré et à des dysfonctionnements. La curcumine est connue pour aider à protéger les membranes cellulaires contre les dommages causés par les radicaux libres. La curcumine contribue à stimuler l’activité des cellules immunitaires, y compris les lymphocytes T et les cellules Natural killers (NK) [4].


Curcuma

SANTÉ DE LA PEAU

La curcumine révèle un effet positif sur la peau en neutralisant les radicaux libres et l’inflammation par l’inhibition de NF-ĸB. En plus, la curcumine peut aider à raccourcir le temps de cicatrisation en améliorant le dépôt de collagène, ainsi qu’en augmentant la densité vasculaire et fibroblastique [5].


Curcuma

SOUTIEN HÉPATIQUE

La curcumine a montré des bénéfices pour le foie en neutralisant les radicaux libres produits lors du métabolisme. La curcumine peut activer certaines voies de survie cellulaire, telle que la voie PI3K/AKT et la voie Nrf2/ARE. Ces voies jouent un rôle crucial dans la protection des cellules hépatiques en réponse au stress oxydatif [6]. D’ailleurs, la curcumine peut aider à maintenir une production normale de bile par les cellules hépatiques. La bile est essentielle à la digestion des graisses et à l'élimination des déchets du foie. En aidant la production de bile, le Curcuma contribue à favoriser la détoxification du foie et la digestion [6].


En somme, le Curcuma est associé à de nombreux bienfaits physiologiques pour le corps, notamment sur les os, le stress oxydatif des cellules, l’immunité, le confort digestif et la santé du foie.

COMPOSITION DU CURCUMA

Les racines du Curcuma sont composées d’environ 70 % de glucides, 13 % d’eau, 6 % de protéines, 6 % d’huiles essentielles, 5 % de matières grasses, 3 % de minéraux (potassium, calcium, phosphore, fer, sodium..), 3 à 5 % de curcuminoïdes et de vitamines (B1, B2, B3, B9, C).

La curcumine est un curcuminoïde de la famille des polyphénols. Elle donne au Curcuma sa couleur jaune-orange caractéristique.

DOSE JOURNALIÈRE RECOMMANDÉE DU CURCUMA

Selon l'EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments), la dose journalière de curcumine à respecter est de 180 mg par jour pour un adulte de 60 kg. Tandis que l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation et du travail) a déterminé que l’apport journalier de curcumine sous forme de complément alimentaire doit rester inférieur à 153 mg par jour pour un adulte de 60 kg. Il est important de noter qu'en moyenne 1 gramme de Curcuma contient environ 30 à 50 milligrammes de curcumine.

SURDOSAGE ET TOXICITÉ DU CURCUMA

Il est important de prendre en compte les éventuels effets indésirables associés à la consommation de Curcuma. À des doses élevées, certains individus peuvent éprouver une sécheresse de la bouche, des flatulences et des brûlures d'estomac. De plus, les personnes allergiques au Curcuma peuvent présenter des réactions allergiques sévères. En cas de surdosage, des symptômes tels que des nausées et des vomissements peuvent survenir, ce qui souligne l'importance de respecter les doses recommandées et de surveiller les réactions individuelles lors de la prise de Curcuma ou de compléments alimentaires à base de curcumine.

RECOMMANDATIONS D’USAGE ET INTERACTIONS

Le Curcuma est déconseillé pour les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que pour les personnes sous traitement anti-coagulant, anticancéreux, ou immunosuppresseurs, et celles souffrant de pathologies des voies biliaires.

En cas de traitement médical, il est recommandé de consulter un professionnel de santé qualifié avant de commencer toute supplémentation en Curcuma.

CurcumaCurcuma

LES PROPRIÉTÉS DU CURCUMA

● Aide à maintenir la santé des articulations et des os.

● Aide à maintenir l'efficacité des défenses naturelles.

● Aide à maintenir la santé du foie.

● Contribue au confort digestif.

● Aide à maintenir la santé des poumons et des voies respiratoires supérieures.

● Contribue à un bon équilibre mental et nerveux.

● Aide à maintenir une peau en bonne santé.

● Soutient la fonction cardiaque et la circulation sanguine.

● Aide à réduire le stress oxydant (effet antioxydant).

RETROUVEZ CET ACTIF DANS :

Références bibliographiques :
1. Deng, W., He, Q. & Zhang, W. Analyse du mécanisme de la curcumine contre l'arthrose à l'aide de la métabolomique et de la transcriptomique. Arch Pharmacol de Naunyn-Schmiedeberg (2023). https://doi.org/10.1007/s00210-023-02785-y.
2. Koroljević Z D, Jordan K, Ivković J. et al. Curcuma as an anti-inflammatory component in treating osteoarthritis. Rheumatol Int. 2023. 43, 589–616. https://doi.org/10.1007/s00296-022-05244-8.
3. Mobasheri A, Henrotin Y, Biesalski HK, Shakibaei M. Scientific evidence and rationale for the development of curcumin and resveratrol as nutraceuticals for joint health. International Journal of Molecular Sciences. 2012. 13;4202-4232.
4. Menon V P, Sudheer A R. Antioxidant and anti-inflammatory properties of curcumin. Advances in experimental medicine and biology. 2007. 595, 105–125. https://doi.org/10.1007/978-0-387-46401-5_3.
5. Panahi Y, Fazlolahzadeh O, Atkin S L , Majeed M, Butler A E, Johnston T P, Sahebkar A. Evidence of curcumin and curcumin analogue effects in skin diseases: A narrative review. Journal of Cellular Physiology. 2019. 234(2), 1165–1178.
6. Jabczyk M, Nowak J, Hudzik B, Zubelewicz-Szkodzińska B. Curcumin in Metabolic Health and Disease. Nutrients. 2021. 13(12), 4440. https://doi.org/10.3390/nu13124440.