Promotions

Nouveau Saule Blanc écorce Agrandir l'image

En ajoutant cet article à votre panier, vous bénéficierez de 1 point fidélité. . Votre panier totalisera 1 point fidélité pouvant être converti(s) en bons de réduction de 0,20 €.


Saule Blanc écorce

Complément alimentaire à base de Saule

Plus de détails

En stock

10,00 €

Nos moyens de paiements
Nos moyens de paiements
DESIGNATION

L'écorce de saule blanc contribue à soulager les douleurs articulaires.

 

COMPOSITION

Pilulier de 50 gélules

Poids net : 20 g

Poids total d'une gélule : 400 mg

Ingrédients (pour 3 gélules) :

Extrait sec d'écorce de saule (Salix alba) : 900 mg

Tunique : gélatine bovine

Ce produit est un complément alimentaire.

CONSEILS D'UTILISATION

Prendre 2 à 3 gélules par jour, de préférence pendant les repas et avec un verre d'eau.

Recommandations:

  • Ne pas utiliser en cas de grossesse ou d'allaitement,
  • Ne pas utiliser en cas d'allergie aux salicylates,
  • Un complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain,
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée,
  • Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants,
  • En cas de traitement médical, prendre conseil auprès de votre thérapeute,
  • À conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité.

Ce produit est un complément alimentaire.

En savoir plus

Le saule blanc ou Salix alba est un arbre appartenant à la famille des salicacées.  Il affectionne les lieux humides. On le trouve au bord des cours d’eau, dans toutes les régions tempérées d'Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord.

L'écorce de saule est utilisée en médecine traditionnelle depuis plus de 2500 ans. En Chine son utilisation remonte au V° siècle avant notre ère, en tant qu'analgésique et antipyrétique.

Les médecins grecs prescrivaient eux-aussi le saule pour réduire la douleur et faire tomber la fièvre.

Les Indiens d'Amérique du Nord faisaient une grande utilisation du saule blanc en tant qu'antidouleur .

En France en 1828, le pharmacien français Leroux réussit à isoler la principale substance active du saule : la salicine. En 1838, Piria démontre que celle-ci est ensuite transformée par le corps en acide salicylique.

Jusqu'à la fin du XIX° siècle, on utilisait encore l'écorce de saule. Mais la synthèse et la fabrication de l'acide salicylique au début du XX° siècle ont remplacé l'utilisation de l'écorce de saule.

L'écorce de saule blanc contribue à soulager les douleurs articulaires.

 

Pilulier de 50 gélules

Poids net : 20 g

Poids total d'une gélule : 400 mg

Ingrédients (pour 3 gélules) :

Extrait sec d'écorce de saule (Salix alba) : 900 mg

Tunique : gélatine bovine

Ce produit est un complément alimentaire.

Prendre 2 à 3 gélules par jour, de préférence pendant les repas et avec un verre d'eau.

Recommandations:

  • Ne pas utiliser en cas de grossesse ou d'allaitement,
  • Ne pas utiliser en cas d'allergie aux salicylates,
  • Un complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain,
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée,
  • Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants,
  • En cas de traitement médical, prendre conseil auprès de votre thérapeute,
  • À conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité.

Ce produit est un complément alimentaire.

Le saule blanc ou Salix alba est un arbre appartenant à la famille des salicacées.  Il affectionne les lieux humides. On le trouve au bord des cours d’eau, dans toutes les régions tempérées d'Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord.

L'écorce de saule est utilisée en médecine traditionnelle depuis plus de 2500 ans. En Chine son utilisation remonte au V° siècle avant notre ère, en tant qu'analgésique et antipyrétique.

Les médecins grecs prescrivaient eux-aussi le saule pour réduire la douleur et faire tomber la fièvre.

Les Indiens d'Amérique du Nord faisaient une grande utilisation du saule blanc en tant qu'antidouleur .

En France en 1828, le pharmacien français Leroux réussit à isoler la principale substance active du saule : la salicine. En 1838, Piria démontre que celle-ci est ensuite transformée par le corps en acide salicylique.

Jusqu'à la fin du XIX° siècle, on utilisait encore l'écorce de saule. Mais la synthèse et la fabrication de l'acide salicylique au début du XX° siècle ont remplacé l'utilisation de l'écorce de saule.

7 autres produits dans la même catégorie :