Phostéo® laboratoire Beauchamp - 100 gélules Agrandir l'image

En ajoutant cet article à votre panier, vous bénéficierez de 5 point(s fidélité. . Votre panier totalisera 5 points fidélité pouvant être converti(s) en bons de réduction de 1,00 €.


Phostéo®

Complément alimentaire indiqué dans le maintien d'une ossature normale

Plus de détails

En stock

50,00 €

Nos moyens de paiements
Nos moyens de paiements
DESIGNATION

Phostéo® est un ingrédient exclusif qui contient des peptides obtenus à partir de l’algue marine bretonne Palmaria palmata, ainsi que du Calcium issu d’une algue marine, le Lithothamne.

COMPOSITION/ CARACTÉRISTIQUE

Caractéristiques:

Piluliers de 100 gélules

Poids d’une gélule: 545 mg

Poids net total : 54.5 g


Ingrédients pour 1 gélule

Poudre de Palmaria palmata hydrolysée (150 mg), Poudre de lithothamne (150mg)

Autres ingrédients:

Silice colloidale, antioxydants : vitamine E naturelle

Tunique : Gélatine poisson

Conseil d'utilisation (adulte) : 1 gélule par jour durant les repas avec un verre d’eau.

Allergènes: Produit à base de poisson

Au regard des règlements européens en référence (Règlements Européens n°1829/2003 et n°1830/2003), nous certifions que cet ingrédient n’est pas issu ou n’a pas été fabriqué en utilisant d’organisme génétiquement modifié.

FABRICATION ET GARANTIE DE QUALITÉ:

Nos ingrédients sont fabriqués en respect des normes françaises, européennes et internationales en vigueur. 

Ce produit est un complément alimentaire.

UTILISATION

Conseil d'utilisation :Prendre 1 gélule par jour accompagnée d'un grand verre d'eau.

Recommandations:

  • Ne pas utiliser en cas de grossesse ou d'allaitement,
  • Un complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain,
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée,
  • Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants,
  • En cas de traitement médical, prendre conseil auprès de votre thérapeute,
  • À conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité.

Ce produit est un complément alimentaire.

EN SAVOIR PLUS

Phostéo® est obtenu par hydrolyse enzymatique à partir d’algues collectées dans les eaux pures de l’atlantique, en Bretagne. Phostéo® contient des peptides, a été testé sur des cellules humaines d’os et a montré sa capacité à inhiber l’activité des ostéoclastes, c'est-à-dire des cellules qui détruisent la matrice osseuse. Avec l’âge, ces cellules concourent en effet à l’apparition de l’ostéoporose.

Qu’est ce qu’un peptide ?

Un peptide est une molécule naturelle, constitué d’une chaine d’acides aminés. Un peptide est une molécule de petite taille, et présente des activités biologiques variées.

Quel est le rôle des peptides ?

Les peptides sont présents à l’état naturel dans nos organismes, chez les animaux, les végétaux. Ce sont des molécules naturelles que les organismes synthétisent pour la régulation du métabolisme : glycémie, lipolyse, anxiété, reproduction

L’hydrolyse enzymatique : production biologique de peptides à partir d’algues

L’hydrolyse enzymatique est un processus biologique qui permet de couper les protéines avec des « ciseaux naturels », les enzymes, afin d’obtenir des peptides. La salive, l’estomac, les sucs gastriques, les cellules renferment une multitude d’enzymes aux fonctions précises et essentielles pour l’organisme.

Les algues marines sont peu digestibles, et bien que leur teneur est élevée en composés naturels d’intérêt pour la nutrition –santé (pigments, vitamines, minéraux, protéines), l’absorption digestive de ces composés est souvent faible. De récentes études ont démontré l’opportunité de l’utilisation de procédés enzymatiques pour « pré-digérer » les algues facilitant l’absorption intestinale.

Les peptides ciblés par le Laboratoire Beauchamp et obtenus par hydrolyse enzymatique sont également fortement assimilables par l’intestin car de petite taille (on parle de di- ou tri-peptides qui contiennent 2 ou 3 acides aminés). Ces peptides sont retrouvés dans les compléments alimentaires du laboratoire Beauchamp : Phostéo®, Capital minéral osseux, hydrolysat de collagène marin, Calcimince®, Oceastress®.

Les peptides produits par hydrolyse enzymatique possèdent des activités biologiques

De nombreux articles scientifiques expérimentaux rapportent l’activité biologique des peptides obtenus par hydrolyse enzymatique in vitro : activités relaxantes, de stimulation de la croissance cellulaire, anti-oxydantes … De nombreux travaux ont montré l’effet d’hydrolysats enzymatiques sur la production du collagène, sur la croissance du cartilage…

Ces activités biologiques n’existent pas avant l’hydrolyse enzymatique : seul ce procédé biologique permet de créer de façon reproductible, à partir des matières premières marines, des hydrolysats enzymatiques riches en peptides.  Phostéo® est un complément alimentaire d’intérêt pour les populations intéressées à la préservation de leur capital osseux.

 

BIBLIOGRAPHIE

Ariyoshi Y (1993) Angiotensin-converting enzyme inhibitors derived from food proteins. Trends Food Sci Technol 4: 139–144

Bernet F, Montel V, Noel B, et al. (2000) Diazepam-like effects of a fish protein hydrolysate (Gabolysat PC60) on stress responsiveness of the rat pituitary-adrenal system and sympathoadrenal activity. Psychopharmacology 149: 34–40PubMed

Bordenave S, Fruitier I, Ballandier I, et al. (2002) HPLC preparation of fish waste hydrolysate fractions. Effect on guinea pig ileum and ACE activity. Prep Biochem Biotechnol 32: 65–77

Bouhallab S, Bouglé D (2004) Biopeptides of milk: caseinophosphopeptides and mineral bioavailability. Biopeptides of milk: caseinophosphopeptides and mineral bioavailability. Reprod Nutr Dev 44: 493–498

Byun HG, Kim SK (2002) Structure and activity of angiotensin I converting enzyme inhibitory peptides derived from Alaskan pollack skin. J Biochem Mol Biol 35: 239–243

Cancre I, Ravallec R, Van Wormhoudt A, et al. (1999) Secretagogues and growth factors in fish and crustacean protein hydrolysates. Mar Biotechnol (NY) (5): 489–494

Chan JCK, Li-Chan (2005) Antimicrobial peptides. In: Mine Y, Shaidi F (eds) Nutraceutical Proteins and Peptides in Health and Disease. CRC Press, Boca Raton FL, pp 99–136

Duarte J, Vinderola G, Ritz B, et al. (2006) Immunomodulating capacity of commercial fish protein hydrolysate for diet supplementation. Immunobiology 211: 341–350

Fujita H, Yokoyama K, Yoshikawa M (2000) Classification and antihypertensive activity of angiotensin-I-converting enzyme inhibitory activity derived from food proteins. J Food Sci 65: 564–569

Fujita H, Yamagami K, Ohshima K (2001) Effects of an ace-inhibitory agent, katsuobushi oligopeptide, in the spontaneously hypertensive rat and in borderline hypertensive subjects. Nutr Res 21: 1149–

Je JY, Park PJ, Kwon JY, Kim SK (2004) A novel angiotensin I converting enzyme inhibitory peptide from Alaska pollack (Theragra chalcogramma) frame protein hydrolysate. J Agric Food Chem 52: 7842–7845

Kim SK, Kim YT, Byun HG, et al. (2001) Isolation and characterization of antioxidative peptides from gelatine hydrolysate of Alaska pollack skin. J Agric Food Chem 49: 1984–1989.

Lacaille B, Julien P, Deshaies Y, et al. (2000) Responses of plasma lipoproteins and sex hormones to the consumption of lean fish incorporated in a prudent-type diet in normolipidemic men. J Am Coll Nutr 19: 745–753

Matsui T, Imamura M, Oka H, et al. (2004) Tissue distribution of antihypertensive dipeptide, Val-Tyr, after its single oral administration to spontaneously hypertensive rats. J Pept Sci 10: 535–545

 Matsui T, Ueno T, Tanaka M, et al. (2005) Antiproliferative action of an angiotensin I-converting enzyme inhibitory peptide, Val-Tyr, via an L-type Ca2+ channel inhibition in cultured vascular smooth muscle cells. Hypertens Res 28: 545–552

Matsumoto J, Mori N, Doi M, et al. (2003) Evaluation of iron bioavailability from bonito dark muscle using anemic rats. J Agric Food Chem 51: 4478–4482PubMedCrossRefGoogle Scholar

Rajapakse N, Jung WK, Mendis E, et al. (2005) A novel anticoagulant purified from fish protein hydrolysate inhibits factor XIIa and platelet aggregation. Life Sci 76: 2607–2619

Shukla A, Bettzieche A, Hirche F, et al. (2006) Dietary fish protein alters blood lipid concentrations and hepatic genes involved in cholesterol homeostasis in the rat model. Br J Nutr 96: 674–682

Suetsuna K (2000) Antioxidant peptides from the protease digest of prawn (Penaeus japonicus) muscle. Mar Biotechnol (NY) 2: 5–10

Suetsuna K, Maekawa K, Chen JR (2004) Antihypertensive effects of Undaria pinnatifida (wakame) peptide on blood pressure in spontaneously hypertensive rats. J Nutr Biochem 15: 267–272

Tremblay F, Lavigne C, Jacques H, Marette A (2003) Dietary cod protein restores insulin-induced activation of phosphatidylinositol 3-kinase/Akt and GLUT4 translocation to the T-tubules in skeletal muscle of high-fat-fed obese rats. Diabetes 52: 29–37

Vijaykrishnaraja M. and   Prabhasankar P. (2015).    Marine protein hydrolysates: their present and future perspectives in food chemistry – a review. RSC Adv., 2015,5, 34864-34877

Wergedahl H, Liaset B, Gudbrandsen OA, et al. (2004) Fish protein hydrolysate reduces plasma total cholesterol, increases the proportion of HDL cholesterol, and lowers acyl-CoA:cholesterol acyltransferase activity in liver of Zucker rats. J Nutr 134: 1320–1327

Phostéo® est un ingrédient exclusif qui contient des peptides obtenus à partir de l’algue marine bretonne Palmaria palmata, ainsi que du Calcium issu d’une algue marine, le Lithothamne.

Caractéristiques:

Piluliers de 100 gélules

Poids d’une gélule: 545 mg

Poids net total : 54.5 g


Ingrédients pour 1 gélule

Poudre de Palmaria palmata hydrolysée (150 mg), Poudre de lithothamne (150mg)

Autres ingrédients:

Silice colloidale, antioxydants : vitamine E naturelle

Tunique : Gélatine poisson

Conseil d'utilisation (adulte) : 1 gélule par jour durant les repas avec un verre d’eau.

Allergènes: Produit à base de poisson

Au regard des règlements européens en référence (Règlements Européens n°1829/2003 et n°1830/2003), nous certifions que cet ingrédient n’est pas issu ou n’a pas été fabriqué en utilisant d’organisme génétiquement modifié.

FABRICATION ET GARANTIE DE QUALITÉ:

Nos ingrédients sont fabriqués en respect des normes françaises, européennes et internationales en vigueur. 

Ce produit est un complément alimentaire.

Conseil d'utilisation :Prendre 1 gélule par jour accompagnée d'un grand verre d'eau.

Recommandations:

  • Ne pas utiliser en cas de grossesse ou d'allaitement,
  • Un complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain,
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée,
  • Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants,
  • En cas de traitement médical, prendre conseil auprès de votre thérapeute,
  • À conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité.

Ce produit est un complément alimentaire.

Phostéo® est obtenu par hydrolyse enzymatique à partir d’algues collectées dans les eaux pures de l’atlantique, en Bretagne. Phostéo® contient des peptides, a été testé sur des cellules humaines d’os et a montré sa capacité à inhiber l’activité des ostéoclastes, c'est-à-dire des cellules qui détruisent la matrice osseuse. Avec l’âge, ces cellules concourent en effet à l’apparition de l’ostéoporose.

Qu’est ce qu’un peptide ?

Un peptide est une molécule naturelle, constitué d’une chaine d’acides aminés. Un peptide est une molécule de petite taille, et présente des activités biologiques variées.

Quel est le rôle des peptides ?

Les peptides sont présents à l’état naturel dans nos organismes, chez les animaux, les végétaux. Ce sont des molécules naturelles que les organismes synthétisent pour la régulation du métabolisme : glycémie, lipolyse, anxiété, reproduction

L’hydrolyse enzymatique : production biologique de peptides à partir d’algues

L’hydrolyse enzymatique est un processus biologique qui permet de couper les protéines avec des « ciseaux naturels », les enzymes, afin d’obtenir des peptides. La salive, l’estomac, les sucs gastriques, les cellules renferment une multitude d’enzymes aux fonctions précises et essentielles pour l’organisme.

Les algues marines sont peu digestibles, et bien que leur teneur est élevée en composés naturels d’intérêt pour la nutrition –santé (pigments, vitamines, minéraux, protéines), l’absorption digestive de ces composés est souvent faible. De récentes études ont démontré l’opportunité de l’utilisation de procédés enzymatiques pour « pré-digérer » les algues facilitant l’absorption intestinale.

Les peptides ciblés par le Laboratoire Beauchamp et obtenus par hydrolyse enzymatique sont également fortement assimilables par l’intestin car de petite taille (on parle de di- ou tri-peptides qui contiennent 2 ou 3 acides aminés). Ces peptides sont retrouvés dans les compléments alimentaires du laboratoire Beauchamp : Phostéo®, Capital minéral osseux, hydrolysat de collagène marin, Calcimince®, Oceastress®.

Les peptides produits par hydrolyse enzymatique possèdent des activités biologiques

De nombreux articles scientifiques expérimentaux rapportent l’activité biologique des peptides obtenus par hydrolyse enzymatique in vitro : activités relaxantes, de stimulation de la croissance cellulaire, anti-oxydantes … De nombreux travaux ont montré l’effet d’hydrolysats enzymatiques sur la production du collagène, sur la croissance du cartilage…

Ces activités biologiques n’existent pas avant l’hydrolyse enzymatique : seul ce procédé biologique permet de créer de façon reproductible, à partir des matières premières marines, des hydrolysats enzymatiques riches en peptides.  Phostéo® est un complément alimentaire d’intérêt pour les populations intéressées à la préservation de leur capital osseux.

 

BIBLIOGRAPHIE

Ariyoshi Y (1993) Angiotensin-converting enzyme inhibitors derived from food proteins. Trends Food Sci Technol 4: 139–144

Bernet F, Montel V, Noel B, et al. (2000) Diazepam-like effects of a fish protein hydrolysate (Gabolysat PC60) on stress responsiveness of the rat pituitary-adrenal system and sympathoadrenal activity. Psychopharmacology 149: 34–40PubMed

Bordenave S, Fruitier I, Ballandier I, et al. (2002) HPLC preparation of fish waste hydrolysate fractions. Effect on guinea pig ileum and ACE activity. Prep Biochem Biotechnol 32: 65–77

Bouhallab S, Bouglé D (2004) Biopeptides of milk: caseinophosphopeptides and mineral bioavailability. Biopeptides of milk: caseinophosphopeptides and mineral bioavailability. Reprod Nutr Dev 44: 493–498

Byun HG, Kim SK (2002) Structure and activity of angiotensin I converting enzyme inhibitory peptides derived from Alaskan pollack skin. J Biochem Mol Biol 35: 239–243

Cancre I, Ravallec R, Van Wormhoudt A, et al. (1999) Secretagogues and growth factors in fish and crustacean protein hydrolysates. Mar Biotechnol (NY) (5): 489–494

Chan JCK, Li-Chan (2005) Antimicrobial peptides. In: Mine Y, Shaidi F (eds) Nutraceutical Proteins and Peptides in Health and Disease. CRC Press, Boca Raton FL, pp 99–136

Duarte J, Vinderola G, Ritz B, et al. (2006) Immunomodulating capacity of commercial fish protein hydrolysate for diet supplementation. Immunobiology 211: 341–350

Fujita H, Yokoyama K, Yoshikawa M (2000) Classification and antihypertensive activity of angiotensin-I-converting enzyme inhibitory activity derived from food proteins. J Food Sci 65: 564–569

Fujita H, Yamagami K, Ohshima K (2001) Effects of an ace-inhibitory agent, katsuobushi oligopeptide, in the spontaneously hypertensive rat and in borderline hypertensive subjects. Nutr Res 21: 1149–

Je JY, Park PJ, Kwon JY, Kim SK (2004) A novel angiotensin I converting enzyme inhibitory peptide from Alaska pollack (Theragra chalcogramma) frame protein hydrolysate. J Agric Food Chem 52: 7842–7845

Kim SK, Kim YT, Byun HG, et al. (2001) Isolation and characterization of antioxidative peptides from gelatine hydrolysate of Alaska pollack skin. J Agric Food Chem 49: 1984–1989.

Lacaille B, Julien P, Deshaies Y, et al. (2000) Responses of plasma lipoproteins and sex hormones to the consumption of lean fish incorporated in a prudent-type diet in normolipidemic men. J Am Coll Nutr 19: 745–753

Matsui T, Imamura M, Oka H, et al. (2004) Tissue distribution of antihypertensive dipeptide, Val-Tyr, after its single oral administration to spontaneously hypertensive rats. J Pept Sci 10: 535–545

 Matsui T, Ueno T, Tanaka M, et al. (2005) Antiproliferative action of an angiotensin I-converting enzyme inhibitory peptide, Val-Tyr, via an L-type Ca2+ channel inhibition in cultured vascular smooth muscle cells. Hypertens Res 28: 545–552

Matsumoto J, Mori N, Doi M, et al. (2003) Evaluation of iron bioavailability from bonito dark muscle using anemic rats. J Agric Food Chem 51: 4478–4482PubMedCrossRefGoogle Scholar

Rajapakse N, Jung WK, Mendis E, et al. (2005) A novel anticoagulant purified from fish protein hydrolysate inhibits factor XIIa and platelet aggregation. Life Sci 76: 2607–2619

Shukla A, Bettzieche A, Hirche F, et al. (2006) Dietary fish protein alters blood lipid concentrations and hepatic genes involved in cholesterol homeostasis in the rat model. Br J Nutr 96: 674–682

Suetsuna K (2000) Antioxidant peptides from the protease digest of prawn (Penaeus japonicus) muscle. Mar Biotechnol (NY) 2: 5–10

Suetsuna K, Maekawa K, Chen JR (2004) Antihypertensive effects of Undaria pinnatifida (wakame) peptide on blood pressure in spontaneously hypertensive rats. J Nutr Biochem 15: 267–272

Tremblay F, Lavigne C, Jacques H, Marette A (2003) Dietary cod protein restores insulin-induced activation of phosphatidylinositol 3-kinase/Akt and GLUT4 translocation to the T-tubules in skeletal muscle of high-fat-fed obese rats. Diabetes 52: 29–37

Vijaykrishnaraja M. and   Prabhasankar P. (2015).    Marine protein hydrolysates: their present and future perspectives in food chemistry – a review. RSC Adv., 2015,5, 34864-34877

Wergedahl H, Liaset B, Gudbrandsen OA, et al. (2004) Fish protein hydrolysate reduces plasma total cholesterol, increases the proportion of HDL cholesterol, and lowers acyl-CoA:cholesterol acyltransferase activity in liver of Zucker rats. J Nutr 134: 1320–1327

Produits Associés:

7 autres produits dans la même catégorie :